Articles

Sahara Occidental : La ville de Dakhla, de nouveau à la une

Image
Dakhla, Sahara Occidental occupé, 14/01 / 2018.- Le local qui apparaît sur cette photo est un magasin qui se trouve juste en face de la station de taxis qui ont comme destination les Wilayas et Tindouf (Pasaja en Hassaniya, le terme vient du mot passager) à Rabouni . On dit qu'il appartient à Abdelkader Taleb Omar, Premier ministre de la RASD. Ce que nous ne pouvons pas confirmer. Ce que je peux confirmer, c'est que les personnes qui travaillent dans ce magasin appartiennent à la tribu de "Kader", comme ils l’appellent ses amis les plus intimes.
En 2013, je me suis rendu dans ce magasin pour acheter de la nourriture, sans savoir à qui il appartenait et c’était le dernier de mes soucis. Un des "cousins" d'Abdelkader m'a reconnu immédiatement. Apparemment, il est de la famille d'Ahl Ahmed-Zein. Je lui ai tendu la main pour le saluer et j'ai failli me faire agresser par lui. La raison: mes écrits. Écrits qui n’ont jamais une tribu en particulie…

Sahara Occidental : Le corps diplomatique sahraoui en conclave

Image
Base de Chahid Haddad (Sahara occidental), 9 Janvier 2018. La conférence annuelle des diplomates et des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères de la RASD, avec la participation du Premier ministre Abdelkader Taleb Omar et les membres du Secrétariat national du Front Polisario a été inauguré hier. La rencontre a lieu dans la base du Chahid Haddad, une garnison située à 60 km au sud de Rabouni, le centre administratif des camps de réfugiés sahraouis. Les autorités sahraouies ont décidé de se réfugier loin des camps de crainte de devoir faire face à une possible manifestation de soutien au nouveau mouvement politique sahraouie qui réclame une réforme pour sortir de l'impasse du processus de paix en cours depuis plus de 26 ans et la lutte contre la corruption, la gabegie et le tribalisme qui s'est imposé comme un dogme dans la gestion de l'affaire sahraouie.
La peur des dirigeants sahraouis vient à la suite du succès enregistré par la visite de Ouallad Musa, l'…

Sahara Occidental : Programme d'action de l'Initiative Sahraouie pour le Changement

Image
Le POLISARIO est et restera l'avant-garde de la révolution sahraouie du peuple sahraoui dans sa lutte pour l'indépendance et pour construire son Etat, la République Sahraouie, dans le contexte historique actuel et légitimé. Bien que ce long chemin est jalonné de faits de gloire, de réalisations et de sacrifices énormes, il n'est pas moins vrai qu'à cause de facteurs exogènes et endogènes, des déviations et des lacunes sont apparues, ce qui à son tour a mené à des pratiques, des comportements et des perceptions contraires à l'essence et aux principes du projet national. Ces derniers temps, cette accumulation d'erreurs a déclenché les alarmes. Il y a un état d'opinion unanime sur les risques qui entourent la cause en raison de cette dérive vers nulle part, vers le chemin de l'impasse que notre processus de libération nationale semble avoir pris. Initiative Sahraouie pour le Changement est née dans cette conjoncture en tant qu'expression du sentiment …

Sahara Occidental : Représentant de l'Initiative Sahraouie pour le Changement s'entretient avec des personnalités du Congrès espagnol.

Image
Hach Ahmed, membre de la Plateforme de Coordination de l'ICS, s'est entretenu vendredi à Madrid avec plusieurs responsables politiques et membres du Congrès des députés, le Parlement espagnol.
Lors de ces entretiens, les discussions ont porté sur le processus de paix qui se trouve dans l'impasse et la situation des droits de l'homme au Sahara occidental. Le représentant de l'Initiative pour le Changement a expliqué à ses interlocuteurs la nature et les objectifs du courant politique réformiste récemment créé au sein du mouvement national sahraoui, espérant «qu'il puisse représenter un point d'inflexion après 43 ans de lutte pour l'autodétermination».
Parmi les parlementaires et les personnalités présentes à ces réunions figurent, entre autres, le député de Badajoz Nacho Sánchez Amor et le responsable du Département des Relations Internationales du Parti socialiste, Héctor Gómez Hernandez.

Sahara Occidental : Meeting à El Aaiun à l'occasion du 7ème anniversaire de la mort de Said Dambar

Image
Sept ans ont éculé depuis le vilain assassinat du jeune Said Dambar par un policier marocain.
A cette macabre occasion, la famille Dambar a organisé un meeting à El Aaiun, capitale occupée du Sahara Occidental auquel ont participé des militants des droits de l'homme : Hassanna Douihi, Abderrahmane Zeyou, Mohamed Hali, ainsi que le doyen des prisonniers politiques sahraouis Mohamed Dadach.
Dans son intervention, Dadach a rappelé la nécessité de soutenir les familles des martyrs de la résistance sahraouie.
Pour sa part, Zeyou a exprimé ses craintes concernant l'hypothèse de voir la résistance pacifique tomber dans la violence face au désespoir de la population vis-á-vis du processus de pax onusien au Sahara Occidental.

Sahara Occidental : "Garage" du Polisario, le cas de Naama Joumani

Image
par Mohamed Mahamud Embarec

Si le terme garage veut dire lieu de stationnement ou de réparation des voitures, au Front Polisario est utilisé pour décrire le limogeage d'un individu et son transfert au contingent des "chômeurs".
Le défunt président de la RASD, Mohamed Abdelaziz monopolisait toutes les fonctions et responsabilités au sein du Front Polisario. 
Lors des événements de 1988, il s'est senti trahi par ceux auxquels il avait confié la gestion du mouvement sahraoui. Il a conçu leurs actes comme un acte de trahison contre sa personne et contre la cause du peuple sahraoui. Pour lui, ils avaient abusé de sa confiance. Sa réaction a été de leur enlever toute responsabilité. Même les bons des carburants, c'est lui qui les signait.
Ainsi, c'est lui aussi qui désignait les personnes dans les postes de responsabilité, les ambassadeurs, les représentants en Espagne et ailleurs, les ministres, les walis (gouverneurs des quatre campements des réfugiés).
Au fil du…

Sahara Occidental : le site ARSO retire un article dénigrant les responsables de l'Initiative Sahraouie pour le Changement

Image
Le site suisse ARSO a procédé au retrait d'un article de diffamation contre les leaders de l'Initiative Sahraouie pour le Changement, après avoir reçu une lettre de protestation de Hach Ahmed Bericalla.
Dans cette lettre, Hach Ahmed, ancien ministre pour l'Amérique Latine, a fait part de son indignation suite à un article d'opinion paru sur le site ARSO sous le titre de "Changement : quel changement? Celui du suspendu, du décroche ou du désespéré" signé sous le pseudonyme de Brahim Jalil Sidibrahim et qui s'en prend violemment aux promoteurs de l'ISC.
Nous reproduisons ci-dessous, la traduction en français de la lettre que Hach Ahmed a adressé au site prosahraoui suisse.
CALOMNIES & CHANGEMENT
Chers amis du site ARSO,
Le 17 décembre, votre respectable site a publié un article d'opinion signé sous le pseudonyme "Brahim Jalil Sidibrahim" dans lequel de graves accusations ont été portées contre ma personne et d'autres collègues. Le …