Articles

Affichage des articles du mai, 2017

Procès de Marseille : Une affaire où le Makhzen risque de laisser des plumes

Le tribunal correctionnel de Marseille a ouvert lundi 22 mai un procès contre un vaste réseau de narcotrafic opérant depuis le Maroc. Un procès appelé des « croisières de la cocaïne ».
Les mis en cause, 35 au total, avaient formé ce réseau entre 2012 et 2014 pour transporter de la drogue lors de leurs croisières entre l’Italie, la France, le Maroc et le Brésil.
Durant leurs escales au Royaume, ils achetaient du cannabis (450 dollars/kg) pour ensuite le vendre au Brésil (15.000 dollars/kg). Au retour, d’autres membres du réseau se procuraient de la cocaïne (9.000 dollars/kg) pour l’écouler en France (45.000 dollars/kg).
Les « mules » se faisaient passer pour des touristes. Leur business aurait permis de générer 76.000 dollars par kilo de résine de cannabis, selon la justice française.
Le voyage pouvait rapporter 10.000 euros par passeur.
C’est l’affaire qui risque de secouer le palais du roi Mohammed VI. Le rôle de sa banque Attijariwafa dans cette affaire est confirmé. Un rôle déjà b…

Lecture dans le projet de rapport du Rapporteur Spécial contre la torture sur sa mission au Maroc et au Sahara Occidental

Objet : Lecture dans le projet de rapport du Rapporteur Spécial contre la torture sur sa mission au Maroc
J’ai l’honneur de porter à votre connaissance que M. Juan Mendez, Rapporteur Spécial contre la Torture, a adressé à la Mission Permanente du Royaume du Maroc à Genève, le projet de Rapport de sa mission qu’il a effectué, du 15 au 22 septembre 2012, dans notre pays et durant laquelle il a, notamment visité la ville de Laâyoune. Ce rapport, qui sera présenté, le 4 mars 2012, durant de la 22ème session du Conseil des Droits de l’homme, passe en revue le cadre juridique et la situation sur le terrain avant de formuler des conclusions et des recommandations aux autorités marocaines. Ce projet, qui a été adressé à la Délégation Interministérielle des Droits de l’homme pour recueillir les commentaires de tous les Départements concernés, appelle les observations et les commentaires, ci-après : Observations GénéralesA/ Aspects positifs Le rapport est relativement neutre sur les aspects diplomat…

Compte rendu des entretiens d’El Othmani au sommet de l’OTAN à Chicago

L’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi A Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération



Destinataire Principal
Cc :
: Cab.1
Cab.2 / Sg.4  Transmission : Urgent  Diffusion


Référence :
: Confidentiel

M/L n° YB 590 en date du 09 janvier 2012
M/L n° YB 021 en date du 20 janvier 2012
M/L n° YB/169 en date du 07 mai 2012
M/L n° YB/170 en date du 12 mai 2012 



Objet : Participation de Monsieur le Ministre au Sommet de l’OTAN, Chicago, les 20 et 21 mai 2012.

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance que Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération s’est entretenu, en marge du sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OTAN, avec les Ministres des Affaires Etrangères de la France, du Qatar, de la République Tchèque ainsi qu’avec le vice Ministre portugais des Affaires Etrangères et le Secrétaire Général Délégué de l’OTAN.
Ces entretiens ont porté en particulier sur les relations bilatérales, la situation sécuritaire dans la région du sahel ainsi qu…

Comment le Makhzen arnaque les fils du Rif

Image
Après 50 ans de travail, au lieu de se reposer et profiter de sa retraite, il faut qu’il mène ce dernier combat de sa vie pour essayer d’obtenir justice. Lui c’est OULAD LHADJ Omar, marocain né à Tifarouine, un douar rattaché la commune de Bni Bouayache, préfecture d’Al Hoceima (Maroc). Il a émigré en France en 1970. Cela fait donc 47 ans. Il a creusé sa propre tombe près du Consulat du Maroc à Orléans. » C’est un moyen extrême qu’il a trouvé pour finalement essayer de faire entendre sa voix », explique son fils Bilal. « Bien sûr, ajoute-t-il, avant d’en arriver là, nous avons tenté plusieurs démarches. Nous avons envoyé des courriers au ministère de la Justice, au ministère des MRE, au Chef du Gouvernement de l’époque. Donc la décision de la Cour Suprême a eu lieu le 31 mars 2016. C’est à ce moment-là que mon père a décidé de faire cette grêve de la faim. A ce moment-là, il y a eu un discours de Sa Majesté le roi qui finalement sauvait ce probème-là. On s’est dit on va retarder un p…

L’ONU refroidit l’excitation marocaine

Image
Quelques jours seulement après le scandale provoqué par le Maroc et la dimension fortement exagérée, que ses responsables ont voulu donner à une scène où ils se sont placés comme des victimes, l’ONU s’est prononcée par la voix de son porte-parole qui vient de qualifier ce qui s’est passé aux Caraïbes comme une « perturbation qui n’a pas nécessité l’intervention de la sécurité ». C’est clair, net et précis. 
La tentative de diversion marocaine qui avait pour but de faire échouer une réunion de la Commission de décolonisation de l’ONU consacrée au Sahara Occidental n’a pas atteint le résultat escompté par ses instigateurs. Stéphane Dujarric a évoqué une « simple altercation », démentant implicitement la version avancée par le Maroc qui s’est empressé d’accuser l’Algérie de comportement indigne aux traditions diplomatiques. 
« Nous sommes conscients qu’il y a eu une perturbation à cette réunion du comité des 24. Nous espérons que les personnes concernées puissent résoudre les problèmes …

Incident à Saint-Vincent-et-les Grenadines: L'ONU dément la version marocaine

Image
par Moncef Wafi

«Une perturbation» du débat qui n'a pas «impliqué l'intervention de la sécurité», c'est par ces termes que l'ONU a clos, pour sa part, l'incident survenu lors du séminaire du Comité des Nations unies sur la décolonisation, qui s'est tenu à Saint-Vincent-et-les Grenadines, du 16 au 18 mai 2017. Le porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Stéphane Dujarric, répondant à une question sur les accusations marocaines, relayées par l'AFP, a indiqué que l'Organisation est consciente «qu'il y a eu une perturbation à cette réunion du Comité des 24» et a rappelé l'espoir de voir «les personnes concernées» résoudre «les problèmes survenus». Il évoquera, à ce propos, «une courte altercation» ne nécessitant pas l'intervention des agents de sécurité, mettant à mal, ainsi, la version marocaine qui prétendait une agression physique de Mohamed Ali El Khamlichi, le numéro deux de l'ambassade du Maroc à Sainte-Lucie, perpétrée par le d…

La guerre des sables n'aura pas lieu

Image
Salim Metref Publié dans Le Quotidien d'Oran le 24 - 05 - 2017

En 1963, alors que l'Algérie pansait encore ses blessures, sortait d'un éprouvant combat libérateur et faisait ses premiers pas titubants d'une jeune république indépendante en renaissance, le régime marocain osait une incursion militaire en Algérie et infligeait à notre peuple une nouvelle épreuve, vite contenue par des soldats algériens, après celle éprouvante imposée par la longue nuit coloniale.  Ce tragique événement que nous rappelons ici avec douleur, malgré les meilleurs sentiments qui nous animent à l'égard du peuple frère marocain, nous le faisons pour dire que l'animosité du régime marocain, supposée se déployer à l'égard du régime algérien, est en réalité perçue et à juste titre par notre peuple comme une aversion maladive ancienne pour l'Algérie et ne saurait en aucun cas se justifier par un quelconque contexte géopolitique régional particulier qui impacterait les relations alg…

Journée d'échange et de formation sur le Sahara occidental

Image
9h - 17h30
Vous n'avez jamais entendu parler du Sahara occidental ? Vous connaissez la situation mais souhaitez en savoir plus ? Vous souhaitez rencontrer des experts sur le sujet ?
L'ACAT organise pour vous une journée d'échange et de formation pour comprendre les enjeux sahraouis !
Le Sahara occidental est considéré par les Nations unies comme un territoire non autonome, occupé par le Maroc. Une occupation illégale qui dure depuis plus de 40 ans. Loin de jouir de son droit à l'autodétermination, le peuple sahraoui subit quotidiennement des violations graves de ses libertés fondamentales et du droit international humanitaire. Au programme de la journée : 9h Accueil et introduction 9h30 Découvrez le Sahara Occidental en jouant ! 10h45 Projection-débat autour du film « Dis leur que j'existe » 14h30 Conférence sur les violations graves du droit international sur le territoire sahraoui et informations sur le procès de Gdeim Izik 17h30 Fin de la journée

https://paris.…

La Macronie entre Israël et en même temps le makhzen marocain

Image
Source : Coups de dent, 16/05/2017

Versión española Dentellada n° 159- La Macronía entre Israel y al mismo tiempo* el Majzén marroquí 
La victoire éclatante de Macron et la perspective alléchante d’être élu-es (ou réélu-es) comme député-es a suscité un véritable raz-de-marée de candidat-es à la mangeoire. 
La République en Marche apparaît ainsi comme une magnifique coalition arc-en-ciel de tou-tes les opportunistes de la galaxie politicienne gauloise. La Macronie, c’est comme la Samaritaine à l’ère de WhatsApp : on y trouve de tout. Y a du centriste, du socialiste, du communiste, de l’écologiste, du gaullisto-nationaliste, du républicain et même de l’indigène de la République. Bref, la startup macronienne opère une recomposition, pour en finir avec ces horribles archaïsmes que sont la gauche et la droite. Tous ensemble, tous ensemble à la mangeoire !
Bien sûr, il y a quelques couacs dans cette success story.
Premier couac : deux des candidats investis par la startup ont été suspendus …

Une taupe marocaine à l’UA

Image
Des documents confidentiels révèlent comment le Maroc a tenté d’infiltrer et de manipuler l’Union africaine

Finalement, le retour (à moitié) du Maroc dans les rangs de l’UA (Union africaine), à l’époque OUA (Organisation de l’Union africaine), dont il avait claqué la porte depuis 32 longues années, ne s’est pas opéré sans arrière-pensées, ni manoeuvres de coulisses d’une gravité extrême. Ces documents, dont des échanges de mails entre des cadres du ministère des Affaires étrangères, révèlent enfin le pot aux roses.
Le Maroc vient d’adhérer l’Union Africaine. Une décision qui fait qu’il reconnait de facto la RASD (République Arabe Sahraouie Démocratique), étant donné qu’elle en est membre et que Rabat avait pris la décision d’en claquer la porte pour protester contre cette reconnaissance. Etait-il normal, dès lors, que le Maroc se tirât une balle dans le pied en rejoignant l’UA ? Des documents confidentiels de 2013 et 2014 révèlent enfin que le Maroc préparait ce retour en coulisses de…

Le message subliminal destiné à Al Hoceima

Image
Il est clair que le gouvernement marocain ne veut rien entendre des revendications du peuple rifain et n’entreprendre rien qui puisse aller dans le sens d’alléger ses conditions sociales.
Les arguments avancés par les gouvernants de Rabat ne présagent rien de bon pour la population d’Al Hoceima. Alors que celle-ci parle de « Hogra, marginalisation et prévarication », le palais royal de « agenda extérieur, séparatisme et d’atteinte aux fondamentaux sacrés du pays qui menacerait la stabilité du pays».
L’Etat, inondé de dettes et sous perfusion de la Banque Mondiale et des pressions des mesures de réajustement, n’a pas un sous pour répondre aux droits des manifestants rifains. Tout ce qu’il peut faire est faire recours aux manœuvres en vue de calmer la situation tantôt avec des menaces, tantôt avec des fausses promesses.
L’une des tactiques, épuisée par le régime de Rabat, est de rappeler que le pays n’a pas encore résolu le conflit du Sahara Occidental et qu’il ne faut pas lui mettre d…

Sahara Occidenta, une question de decolonisation pour l'UE

Image
Algérie-Europe: La diplomatie au service de la paix 
M'hammedi Bouzina Med Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 05 - 2017

L'Union européenne et l'Algérie intensifient leurs efforts diplomatiques pour contrer le terrorisme et le fléau de la radicalisation et pour aider à la paix dans les zones de conflit et de guerre.  A l'invitation de Mme Federica Mogherini, Haute représentante de l'UE aux Affaires étrangères et à la Sécurité, M. Abdekader Messahel effectue, depuis hier, une visite de travail de deux jours, aux institutions européennes. Cette nouvelle rencontre est consacrée, outre au dialogue politique et stratégique, contenu dans l'accord qui lie Alger et Bruxelles, essentiellement aux questions sécuritaires, de lutte contre le terrorisme et la radicalisation. Dans cette optique, les deux partenaires tenteront de coordonner, davantage, leurs politiques et moyens diplomatiques, pour contrer la subversion terroriste, dans la sous région du Sahel africai…

Nouveaux codes

Image
Moncef Wafi Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 05 - 2017

Jean-Pierre Raffarin, de passage à Alger pour faire la promotion du candidat du parti Les Républicains pour la 9e circonscription des Français de l'étranger, a beau rassurer sur l'excellence des relations entre Paris etAlger, mais le doute s'est déjà installé sur les véritables intentions de Macron concernant sa vision de ces mêmes relations.  Les quelques jours qui ont suivi son investiture ont suffi à relativiser la déclaration de Lamamra sur le nouvel «ami» de l'Algérie à l'Elysée. Le traitement de la candidature de Leïla Aïchi, sénatrice de Paris, membre du Modem, aux législatives dans la 9e circonscription des Français établis à l'étranger, a donné un aperçu sur l'avenir des relations bilatérales, ou du moins du point de vue du nouveau président français. Macron, s'il ne s'est pas rallié aux desiderata marocains sur le Sahara occidental, il a écarté une quelconque intention de r…

La lâche fuite en avant de Rabat

Image
Le Makhzen fait feu de tous bois avec l’espoir de créer un écran de fumée qui cacherait son désarroi après les multiples revers et camouflets qu’il a reçu accentuant la fragilité de sa position sur la question sahraouie, voire son isolement, et les tensions internes auxquelles il fait face. Et la cible toute désignée pour ces manœuvres dilatoires est évidemment l’Algérie dont la position, tant sur la scène continentale qu’internationale, ne souffre pourtant aucun équivoque puisque s’alignant sur le droit international. Mais pour Rabat, en accusant le voisin de prendre fait et cause pour le Sahara occidental - ce qui est vrai, en application du droit international, comme la majorité des pays -, il crée un abcès de fixation qui lui permet de détourner l’attention de ses nombreux problèmes internes dont la montée des contestations sociales, notamment dans le bouillonnant Rif où, pas plus tard que jeudi dernier, une manifestation a été organisé à Al Hoceima contre la corruption, la répre…

Une diplomatie marocaine délabrée qui joue à la mauvaise comédie de boulevard !

Image
On avait pourtant cru que l’adhésion du Maroc à l’Union africaine (UA) allait inciter sa diplomatie à plus de sobriété, plus de retenue et plus de modération. Son retour dans le giron africain était d’ailleurs le bienvenu, car un grand pays comme le Maroc ne pouvait plus rester en marge du concert africain, et l’Afrique elle-même ne pouvait se passer d’un pays de son poids géostratégique. On pensait même que le désir du roi Mohamed VI de rejoindre ses pairs africains était en soi un signe de sagesse. 
On croyait naïvement que la diplomatie chérifienne allait abandonner certains agissements inélégants dictés par cette détestable philosophie de «à la guerre comme à la guerre». C’est-à-dire que tous les moyens sont bons pour imposer le fait accompli colonial au Sahara occidental. Mal nous a pris donc car, comme le dit l’aphorisme arabe, «Halima est revenue à ses vieilles et haïssables habitudes». Et ce fut encore le cas récent à Saint-Vincent-et-les Grenadines, aux Caraïbes, à l’occasio…